Jour J-1

Grâce à votre soutien, le chantier démarre le mardi 6 février à 7.30!!

Nous nous réjouissons beaucoup!

Suite à la première collaboration de l’association LePreau avec l’école Kalgondin B dans le cadre des échanges épistolaires en 2017, l’idée d’un projet de rénovation avait été évoquée.

Marquée, impressionnée, par leurs méthodes d’enseignement, leur approche de la pédagogie de groupe, l’équipe LePreau a souhaité promouvoir et faire l’éloge d’un tel dévouement et savoir faire des professeurs de l’école primaire de Kalgondin B.

La question leur avait été posée d’évoquer leurs besoins, ce qui serait utile et important aux conditions de travail de leurs élèves.

Toujours orientés vers cette pédagogie de groupe, la directrice et les enseignants de l’école de Kalgondin B avaient alors évoqué leur besoin en ardoises géantes.

8FC2C70A-6C3B-44E7-BF1D-A2B980ACC6EA

C’est dans ce contexte que le projet de faire construire des ardoises géantes, et si possible de rénover les bâtiments de l’Ecole de Kalgondin B, a vu le jour.
Lancée dans cette aventure, l’association, en partenariat avec le groupe Qu’On Sonne et Voix-Ailes, la chanteuse et actrice Shany Bess et le collectif Barka, réalisa un clip afin d’expliquer par des images et aux couleurs musicales du Burkina Faso, ce que l’Ardoise symbolisait pour les élèves et les enseignants de Kalgondin B.
Muni de ces mots, Hassan Bugnard est allé à votre rencontre, vous, élèves, parents, professeurs ou fondation, vous parler de cette école, de ces professeurs, de ces élèves.

Soutien des élèves du COSO

Vous avez applaudi, ovationné cette vidéo, cette pédagogie. Vous avez embrassé ce projet et accepté de nous soutenir.

Grâce à vous, au retour de Hassan sur le sol burkinabé, nous avons pu donner le top départ à la réalisation de ce chantier.

De multiples réunions ont eu lieu à l’école avec la directrice et les professeurs toujours présents et mobilisés.
Le planning a été posé, les impératifs et les enjeux ont été évoqués.

La directrice et les professeurs se sont concertés afin de s’organiser. En effet, les travaux de rénovation nécessitent pour les professeurs et les élèves de trouver un lieu provisoire pour ne perturber qu’à un minimum les classes et le programme.

L’équipe technique et les enseignants de Kalgondin

Nous avons également rencontré les représentants des parents d’élèves. Rappelons en effet qu’il s’agit d’un chantier participatif: sans la mobilisation des parents des élèves de Kalgondin B nous ne pouvons réaliser les rénovations.

Madame la directrice, Marguerite Allorihouo, nous a également permis de rencontrer, non seulement le protocole du maire de l’arrondissement 5 de Ouagadougou mais aussi le maire lui même, qui a pris le temps de nous recevoir. Nous avons évoqué avec lui la possibilité pour la commune de mobiliser cinq techniciens pour la durée des travaux.
Monsieur le maire, Jean Paul Mone, nous a fait part de son engouement et son soutien pour le projet de cette école.

B434E7B9-D9B0-4FED-B736-AEDDB7ACF535

C’est dans ce contexte que notre équipe s’est renforcée. Nous avons pu approcher les étapes de préparation avec le savoir faire de l’équipe préexistante de LePreau et les nouvelles idées, approches productives des nouveaux venus.
Des réunions avec l’équipe technique ont eu lieu. Les membres se sont rendus sur place afin de visualiser et étudier précisément les besoins du chantier.

L’équipe de bénévoles s’est étoffée de nouvelles compétences et s’est réunie afin de définir les rôles de chacun.

8FD8D025-A60A-4FA3-9A0A-90EF5C4FB554.jpeg

A la veille du lancement du chantier, nous sommes tous mobilisés et prêts à réaliser ce projet, “l’Ardoise”.

Nous vous remercions encore de votre soutien et nous ferons en sorte de vous garder informés pas à pas de l’avancée du chantier, de vous présenter notre équipe bénévole, les techniciens à pieds d’œuvre, les élèves et enseignants de l’école de Kalgondin B.

A demain pour la première journée !

Agnès Imbert Wingel